A Human Factor

Testimony from citizens and postal employees on the importance of maintaining a universal public postal system right to your door.

To date, 130 testimonies have been gathered on a 1000 target
13 %

Gwen De L'Isle
Pointe-Claire, Quebec

Gwen De L'Isle

Pointe-Claire, Quebec

« Être facteur lorsque j'étais petite c'était toujours un rendez-vous. Non seulement mon facteur arrivait toujours à vélo, mais il cachait toujours une petite surprise pour nous et il nous racontait toujours des blagues. Il ne passait pas beaucoup de temps avec nous car il avait du boulot, mais il avait toujours une petite attention pour nous faire sourire et faire de notre journée une journée ensoleillée.

Aujourd'hui à mon tour je suis facteur. Mon premier jour sur la route a été un jour difficile pour moi: la veille je venais de perdre mon père. Dès que j'ai commencé à travailler, le contact humain m'a redonné énormément de force, et je crois bien que j'ai réussi à passer au travers d'évènements difficiles grâce à mon métier, qui est plus qu'un métier finalement, c'est une thérapie.

Les citoyens nous le rendent bien: en nous invitant à boire un verre de jus, manger un bon repas, nous abriter le temps d'un froid intense, et j'en passe. Ils sont une partie intégrante de notre bien être. Nous avons besoin d'eux et ils ont besoin de nous.

Cette relation facteur-citoyen prend tout son sens lorsqu'on évoque l'équilibre. En effet, combien de fois peut-il nous arriver d'être le bonheur d'une personne en une semaine? On peut facilement compter jusqu'à 10 sinon plus. Il y a tellement de personnes seules et sans famille (comme moi), sans visites et j'englobe évidement les personnes âgées qui ont besoin de contact humain, et NOUS sommes ce contact primordial qui contribue à un équilibre sain pour ces personnes.

Beaucoup comprendront que notre beau métier possède plus qu'une simple tâche, celle de trier le courrier. Celà va au delà et les dimensions humaines ont beaucoup plus d'impact que l'on pense.

Battons nous pour conserver cet équilibre humain, qui est, malheureusement de plus en plus en voie de disparition dans notre societé actuelle. »

Lise Robitaille
Coaticook, Quebec

Lise Robitaille

Coaticook, Quebec

« Je souhaite pouvoir conserver nos facteurs actuels. Pourquoi?
-Parce que la population vieillit et que les aînés seront bientôt majoritaires.
-Parce que n'importe qui peut devenir handicapé suite à un accident ou à une maladie dégénérative.
-Parce que ce n'est pas tout le monde qui ma un voisin assez gentil ou disponible pour lui remettre son courrier
-Parce que, en enlevant les facteurs, on réduit encore le nombre d'emplois.
-Parce que nous ne bénéficierons d'aucune diminution de prix de la part de Poste Canada dû à la diminution de service.

Finalement je crois, comme plusieurs, que le gouvernement n'est pas autant dans le besoin pour justifier une telle décision....
»

Guillaume Brodeur
Montréal, Quebec

Guillaume Brodeur

Montréal, Quebec

« Des services bancaires ... au bureau de poste? We Deliver Canada parle à Guillaume dans la neige de Montréal d'une avenue que Postes Canada tente d'étouffer de leur mieux.

On livre plus que du courrier. Nous livrons l'avenir de la banque.
Partager si vous aimez.

www.wedelivercanada.ca »

Joannie Bélanger
Coaticook, Quebec

Joannie Bélanger

Coaticook, Quebec

« NON au boîtes postales!!!!!
Je préfère de loin garder mon facteur!
J'aime le service amical, chaleureux et avec un petit sourir en plus, que me donne mon facteur. Rien à voir avec une boîte métallique froide et laide.
SAUVONS POSTES CANADA!!!!! »

Steve Ferland
Farnham, Quebec

Steve Ferland

Farnham, Quebec

« Bonjour
Je me présente, Steve Ferland, et je suis Coordonnateur National de la campagne Sauvons Postes Canada. Je prend le temps aujourd'hui de vous faire mon témoignage afin de vous expliquer pourquoi je crois, a mon humble avis, qu'il est important de participer à la campagne Sauvons Postes Canada. Nous devons unir nos forces, nous travailleuses et Travailleurs des postes et ce avec la population et nos alliés pour faire en sorte que la décision de Postes Canada avec l'appui du gouvernement Conservateur soit renversé.

La situation financière à Postes Canada est loin de ce que cette dernière veut bien vous laisser entendre. Depuis les 17 dernières années, à part 2011, année où Postes Canada à mis ces employés en lock out deux semaines, la Société à été plus que profitables et à ramené en dividende et impôt, plus de 1,5 milliards dans les coffres du Gouvernement. Même cette année Postes Canada est en voie de faire des profits monstre et ce s'en même voir l'impact de la moindre coupure du service de livraison porte à porte, non effective encore.

Comme société demandons nous si le service à la population doit être coupé comme veut le faire Postes Canada où s'il serait pas mieux d'offrir des nouveau service tel que le font tous les Pays qui font face, tout comme le Canada, à une baisse du volume de la post-lettre. Des service tel que : service bancaire, service de téléphonie, service d'assurance.... ???

Une chose est sure, les personnes âgées et les personnes avec des problèmes de mobilités réduites, méritent un service de qualité! Nous méritons un service de qualité et ce n'est pas le gouvernement Conservateur qui gouverne pour les mieux nantis qui feront en sorte que la Population Canadienne n'aient pas le droit à un service postal public de qualité. Je me battrai contre l'option de Postes Canada jusqu'à la toute fin, c'est à dire, jusqu'à la victoire et vous demande, d'en faire tout autant et de joindre la campagne Sauvons Postes Canada.

Ensemble Nous Vaincrons....... »

Mike Doyle
Amherstburg, Ontario

Mike Doyle

Amherstburg, Ontario

« We Canadians need a new federal leader one who has a true vision and honest respect for ALL Canadians/First Nation Peoples, anything less is totally unacceptable. Stephen Harper has and continues to dismantle Canada as I write this message leaving pretty much nothing untouched from our expired Health Accord which will gut about $60 Billion from the sytem over 10 years, to not addressing CPP revisions which has many valid solutions from all premiers across ALL party lines, even Jim Flaherty said so, to disgustingly spitting in the faces of our DEAR veterans both young and old by closing their centers and fighting them on pay and pensions and not addressing ptsd they suffer from in many cases which has led to many suicides and last but certainly not least our last vestige of a True Canadian Iconic Institution - "OUR" Canada Post Office - it's a sure winner and can only grow and get better with the proper managers and honest keepers that's why UPS (3 nafta tribunal law suit losses) and others like them in the private sector with Harpers blessing want the creme de la creme / the best of us and sell off the rest of Canada Post which really is a true public service to ALL Canadians, always has been always should be.

To finish off with a quote just this past week from a Harper fellow Conservative who just happens to be the newly elected conservative premier of Newfoundland / Labrador Paul Davis, had this to say; "I leave here very disappointed. I can tell you that it's very clear to me that we cannot trust Stephen Harper, cannot trust this government," Davis said, following Friday's meeting pertaining to the rules over fisheries fund agreement. WE WILL WIN THIS BATTLE - Anyone But Conservatives in 2015.

There I feel much better now, hopefully you will too by declaring and voicing your opions with everyone you know. Merry Christmas.
- Mike Doyle, Amherstburg, Ontario. »

Thomas Saah
Vancouver, British Columbia

Thomas Saah

Vancouver, British Columbia

« In his own words, Vancouver postal worker Thomas explains how the introduction of community mailboxes will affect mail delivery. Stephen Harper and Canada Post pretend this is a necessary change - Thomas knows otherwise.

www.wedelivercanada.ca »

Pierrette Lebrun
Sherbrooke, Quebec

Pierrette Lebrun

Sherbrooke, Quebec

« Bonjour ! je suis très peinée d' apprendre que vous voulez tasser les Facteurs de nos rues. Je suis entourée de voisins et Amis (es ) qui ont un BESOIN de voir le Facteur passer de porte-en-porte. Je trouve aberrant qu'on veut nous enlever le SEUL SERVICE EXTRAORDINAIRE et ESSENTIEL qui reste encore IMPORTANT pour nous. Je suis une personne à mobilité réduite, et en connais plusieurs autres comme moi, aussi , d'autres qui n' ont pas internet, on ne se voit pas aller chercher notre courrier à pied, hors de nos maisons. Je trouve que c' est un Scandale de nous enlever nos Facteurs. Qu-est-ce qui se passe dans notre société ??? ON A BESOIN DE NOS FACTEURS !!! Pierrette Lebrun »

Cindy Bowman
Grimsby, Ontario

Cindy Bowman

Grimsby, Ontario

« I still get hugs around town from former customers. Those that cried on my shoulder when their baby went off to school. Those that cried on my shoulder when the dog died.

Lol. One time a customer of mine invited my husband and i over for an xmas get toghether. I told hubby we were going. He said its not going to be all her family and just you and I is it to which i said no. I was wrong.

But that is how some of us feel to some people out there. We say hi every day. We sometimes are a lifeline to the outside world. I agree to many we are invisible but to many we actually built relationships. To some of the customers its come in and see my new couch, see the trophy my kid got. I had old timers proudly show me their wedding albums. To many we do count.

One day while delivering my route a boy Danny started singing "cindys got a big bum". Next day 4 year old sister starts. Went on for a bit until i told mom. She scoldig them about rudeness. Next day i get to house alyshia starts humming the same tune 2o years later we see each other we dont talk-we just humm the tune. Private joke between us... »

Francine Prince
Magog, Quebec

Francine Prince

Magog, Quebec

« Couper dans les services à la population? Le service postal porte à porte en milieu urbain n'est pas un luxe. Et est-ce qu'on pense aux personnes âgées, aux personnes ayant une incapacité physique, et autres.... J'ai des amies ayant une mobilité réduite, a-t-on pensé à elles? Où est le côté humain chez les décideurs? Alors que les services santé à domicile se développent de plus en plus, on abolirait le service postal à domicile!?!? Il y a sûrement d'autres moyens de réformer le service postal, si besoin il y a, que de l'abolir à la clientèle.... »

Rebekah Mahar
Vancouver, British Columbia

Rebekah Mahar

Vancouver, British Columbia

« Suivez Rebekah, une employée des postes de Vancouver, elle explique pourquoi la livraison porte-à-porte est essentielle à sa communauté.

Elle est la première d'une série de travailleurs postaux qui partageront leurs histoires.

www.wedelivercanada.ca »

Guy Désilets
Magog, Quebec

Guy Désilets

Magog, Quebec

« Comment faire comprendre aux gestionnaires de Postes Canada qu'il y a d'autres moyens de gérer une décroissance que par les coupes sauvages de service et de personnel ? Un peu d'imagination, que diable, consultez autour de vous, vos clients, vos employés, vos fournisseurs, les gens d'ici, les gens d'ailleurs !

En attendant, j'aime mon facteur, j'aime ma factrice, c'est sûr et j'apprécie énormément les voir passer à ma porte plusieurs fois par semaine, toujours avec le sourire, toujours très à l'heure, très efficaces. Vous croyez qu'il n'y a plus grand chose à livrer ? Hei, parlez-en à mes facteurs, leurs sacs sont remplis à ras le bord quand ils passent dans ma rue ! »

Véronique Adam
Trois-Rivières, Quebec

Véronique Adam

Trois-Rivières, Quebec

« Bonjour je suis factrice depuis quelques années à Trois-rivières.
Le lien humain doit être préservé.... tout simplement car les gens sont importants !!!
Ce petit plus dans la vie des gens, je suis certaine qu'ils l'apprécient.
Ce lien de confiance avec les gens, le facteur l'a réellement !!!
Quand tes clients s'inquiètent lorsque tu es absent ou qu'ils confectionnent un petit quelques choses pour le bébé que tu attends. C'est qu'ils estiment ne pas être qu'une simple adresse.

Il y a tant de commerces ou nous sommes que de simples numéros, un signe de $$$$.
J'espère vraiment que nous en sommes pas rendu-là. »

Michelle De Tonnancour
Magog, Quebec

Michelle De Tonnancour

Magog, Quebec

«
Le gouvernement Harper va vendre les édifices gouvernementaux pour des
peanuts et nous imposer ensuite une location de boîtes aux lettres
(il faut bien que ça se paie)

Le privé va réengager les employés au salaire minimum, à temps
partiel, de sorte qu'ils n'auront même pas un salaire suffisant pour
payer de l'impôt et dépenser afin de faire rouler l'économie.
Qui va faire les frais de cela ? La classe moyenne*, évidemment.

* classe moyenne : espèce en voie de disparition. »

Marie-Eve Bergeron
Saint-Jean-sur-Richelieu, Quebec

Marie-Eve Bergeron

Saint-Jean-sur-Richelieu, Quebec

« Livrer le courrier aux citoyens, c'est un emploi très important.....
Certains des fois attendent une petite enveloppe qui pourrait changer leur vie.... et bien ceci....c'est grâce a nous.
Nous les '' simples facteurs '', qui jours après jours...passons des heures dehors au chaud, au froid, au vent, sous la pluie....
Et pourquoi on le fait.....parce qu'on aime ca...on aime notre métier, on trouve ca gratifiant....
On veut garder nos emplois longtemps......
On veut pouvoir continuer a nourrir nos familles et pas aller au bureau d'emploi ou au chômage.... »

Alexandre Boulerice
Montréal, Quebec

Alexandre Boulerice

Montréal, Quebec

« Alexandre Boulerice
Député NPD, Rosemont

Sauvons Postes Canada »

Patrick Durocher
Saint-Jean-sur-Richelieu, Quebec

Patrick Durocher

Saint-Jean-sur-Richelieu, Quebec

« J'aime ma job .... A PIED !!! Faire du portes à portes !! »

Gilles Garon
Magog, Quebec

Gilles Garon

Magog, Quebec

« Je suis absolument contre les coupures a poste canada. Le gouvernement de harper devrait plutôt couper dans le gras de touts ces hauts fonctionnaires, leurs bonus, compte de dépenses et autres avantages qu'ils s'accordent a même l'argent de nos impôts.

Nous n'oublierons pas ce mauvais gouvernement aux prochaines élections. »

Wayne Woods
Sault Ste. Marie, Ontario

Wayne Woods

Sault Ste. Marie, Ontario

« After 32 years at Canada Post I finally see the major destruction of services to the public, through misleading facts, misleading reports, and a Harper Government bent on destroying jobs and dependency on Government services. We own the Post Office and there should be a referendum on these changes as a question on the next Federal Election ballot. Politicians don't own the Post Office. This current path the Post Office is taking should be put on hold until we can have a referendum and let the owners decide ... Canadian voters !
»

Sarah Ringuette
Sherbrooke, Quebec

Sarah Ringuette

Sherbrooke, Quebec

« Être facteur (trice)... Quel métier!!!! Ces travailleurs viennent porter les lectures quotidiennes qu'à chaque matin plus de la moitié d'entre-nous lisons en prenant un café avant d'aller travailler. Ce sont eux qui, beau temps, mauvais temps, nous apporte le courrier à la maison... C'est le premier sourire d'une journée, c'est un bonjour à chaque matin, c'est un service personnalisé et chaleureux... Mais que dire des boîtes postales communautaires? Pollution visuelle, froideur, impersonnalité... Pour ses 30 ans de services mon facteur remplacé par une boîte postale communautaire?

NON MERCI! J'aime mon facteur!!!! Continuez votre beau travail, il est très apprécié! »

Lydia Tabard
Pointe-Claire, Quebec

Lydia Tabard

Pointe-Claire, Quebec

« Commentaire de ma fille (3 ans) en sortant de la maison ce matin: "Hey Maman, des pantates! C'est pour sauver Pouste Tanada!" »

Guylaine Coderre
Joliette, Quebec

Guylaine Coderre

Joliette, Quebec

« Je sais que nous ici avons déjà nos boites, mais je suis totalement en désacord pour montreal et les environs ainsi que les grandes villes urbaines.

Lettre a envoyer aux gouvernements et députés:

Je vous écris pour ma famille, mon mari et nos 5 enfants.
Mon mari travaille pour Postes Canada, il travaille pour eux maintenant depuis 8 ans et depuis vos intentions, il stresse, angoisse et dort mal, car son avenir tient à un fil.
Postes Canada lui a permis de pouvoir vivre ses rêves à lui et à notre famille. Je vous explique, je comprends , comme dans tous les métiers des gens qui profitent des systèmes et je suis peinée de savoir qu'il y en a qui paie pour ces gens-là.

J'ai été à plusieurs reprises faire sa route avec lui, ce que je vous invite fortement à faire un lundi, à 1269 portes, ainsi que plusieurs deuxièmes étages. Avez-vous pris la peine de faire une journée entière avec un vrai facteur à pied? Appelez-moi, je vais vous organiser cette journée avec mon conjoint. Il doit partir à 5h à tous les jours et revient des fois à 8h00 le soir, car les conditions météorologiques sont exécrables, mais lui est là au boulot, car il veut subvenir à nos besoins familiaux, malade pas malade, il est debout à 4h00 et fier de porter son uniforme. Il est dévoué et il la court sa route. Il la fait nullement en paresseux je vous l'assure, son cardio est à son max, vous devriez juste le voir.

Je sais que vous avez le pouvoir de changer les choses.

On doit penser à la pollution visuelle que ces foutues boites-là feront, ainsi que le problème de la population de plus en plus vieillissante.
Le courrier est un DROIT PUBLIC QUE NOUS DEVONS SAUVER. Avez-vous pensé aux nombres d'emplois perdus et aux familles détruites par ces coupures? Il y a beaucoup d'employés qui pourraient partir avant, et beaucoup d’autres places qui pourraient subir des coupures sans affecter pour autant les services publics et essentiels qui font partie de notre patrimoine.

Ceci est un cri du cœur, et je vous demande de lâcher votre bout et de poursuivre le service aux portes dans les milieux urbains. En campagne je comprends mieux l'installation des boites aux lettres, mais de là à toucher la ville je trouve que cela est exagéré. On a déjà de la misère à marcher dans les rues de Montréal avec sa circulation dense , imaginez avec les boites aux coins des rues achalandées, les autos vont arrêter pour aller chercher leur courrier, les gens vont se piler dessus.

La population est vieillissante dans les milieux urbains. Il y a de bien meilleures choses à faire que de détruire le bien-être d'autant de gens. Le gouvernement n'a aucune pensée des conséquences sur le gagne-pain et l'avenir de ces travailleurs et leurs familles. »

Steven Houde
Sherbrooke, Quebec

Steven Houde

Sherbrooke, Quebec

« Après 34 ans de service pas facile de voir tout ces changements , perte de service , perte d'emploi , un bureau qui se vide et un surplus de travail pour les facteurs , la retraite s'en vient mais ça ne sera pas facile pour les années à venir pour ceux qui reste . »

Eric D'amours
Coaticook, Quebec

Eric D'amours

Coaticook, Quebec

« J'apprécie et je tiens à ce service offert par Postes Canada.

Je ne sais pas combien de kilomètres j'aurai à me déplacer dans l'éventualité de la coupure de service mais je sais par contre qu'il prévoit une hausse du prix du timbre à la fin mars. Question de rendre tout ça plus facile à accepter. »

The news

Saved by the mail carrier
04/01/2015

(Chicoutimi) "You have saved my life." It is in these words that a 76 year old man thanked the mail carrier Isabelle Côté. December 23, when she began its morning rounds in downtown Chicoutimi, a client collapsed on the floor. The rapid response of the mail carrier and his colleague from Canada Post could have saved the life of this seventies. "I was starting my day when my colleague (truck) shouts to me that one of my customers fainted. She panicked and could not find his cell. And my client fell near the door, which made it difficult to return. I immediately contacted the 911 with my cell. I managed to get my hand in the door and push the man's legs, allowing me to go, "says Côté. The man finally regains consciousness and asks the mail carrier to cancel the ambulance, believing that his discomfort was only minor. Isabelle Côté insisted and he was transported to the hospital. "He told me he felt bad since this morning. So I told him we would take care of him in hospital. Before leaving, while paramedics were taking care of him, I gave him a kiss on the cheek and I told him "you're in good hands now, worry no more." He looked at me and said '' it's a chance that you were there", describes the mail carrier. The man's wife was away for several more hours and he had no cell phone. Isabelle Côté has taken the trouble to write a message to reassure her and leave her phone number for more information. A few days later, having been discharged from the hospital, the man thanked the lady with two dozen roses and a bottle of champagne. It was at this time that the mail carrier realized the importance of his intervention. "His discomfort was a heart attack. And when he told me that I had saved his life, that's when I realized that my gesture was not commonplace. I did not sleep that night, too much emotion, "says Côté. She's not at its first intervention with Canada Post's customers. This summer, she heard the smoke alarm in a home whose owners were absent. "I saw the smoke. I called the fire department and they broke down the door and limited the damage, "said the letter carrier. Another time, at an elderly lady house, she noticed smoke through a window. The resident had fallen asleep while she was heating oil on the oven. The mail carrier was able to wake up the lady and firefighters were called to the scene. Events that make Côté even more proud to be a mail carrier at home. A profession will disappear with the imminent end of the postal service by the door-to-door. "It is more than delivering mail. I know my clients, many of whom are elderly. And when I'm worried about not seeing them, I make sure they are there. Some are also fearful of seeing the service disappear, "says Isabelle Côté, arguing in favor of maintaining the home-delivery service. La Presse : www.lapresse.ca/le-quotidien/actualites/201501/04/01-4832414-sauve-par-la-factrice.php

CUPW and Allies File Court Challenge
04/11/2014

A Federal Court Challenge to fight the elimination of door-to-door delivery was filed on Tuesday, November 4, 2014 by our Union as well as: • The DisAbled Women’s Network (DAWN-RAFH) • The Alberta Network for Mental Health (ANMH) • ARCH Disability Law Centre (ARCH) • Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec (COPHAN) • The National Pensioners Federation (NPF) • The Congress of Union Retirees of Canada (CURC) • Patricia Israel (North York, Ontario) • Susan Dixon (Cambridge, Ontario) Paul Cavalluzzo, one of Canada's foremost constitutional lawyers, will be arguing the case. The challenge is based on the principle that such a drastic decision exceeds Canada Post's jurisdiction and should be made by the Parliament of Canada. The Notice of Application asks the court to declare that CPC's elimination of mail delivery to homes is contrary to the Canada Post Corporation Act ss. 15 (1) and Section 1 of the Canadian Charter of Rights and Freedoms as well as the Canadian Human Rights Act, the Convention on the Rights of Persons with Disabilities, the Canadian Postal Service Charter and Canada's Universal Service Obligation. As such, the court is asked to order Canada Post to stop implementing its decision to eliminate home mail delivery. At this time, all applicants are preparing their affidavits for the Court. Our Struggle Continues Canada Post, backed by the Conservatives, announced its decision with little to no consultation or accountability last December 11, 2013. Since then, a massive groundswell of opposition has been steadily growing. CUPW members have worked hard and successfully to keep the issue in the spotlight and to rally public support. Our Court Challenge is a major part of our struggle against the attack on public postal service and decent jobs. We will keep you informed as the matter proceeds.

See more News